Photo archives AFP

Scène surprenante à Fort-Liberté hier après-midi. Malgré la grande pénurie de carburant constatée dans le pays depuis plus de trois semaines, un camion de la compagnie d’essence Total, a été saisi à Fort-Liberté par un juge de paix suppléant au moment il était surpris de fournir de carburant à un groupe de particuliers qui fonctionnent dans le marché informel, a appris notre agence.

Selon les informations rapportées à notre rédaction par plusieurs journalistes de la ville, le juge de paix suppléant de la commune de Fort-Liberté, François Colas, a procédé après constat légal à l’arrestation de sieur Berome Jean-Pierre, conducteur de ce véhicule de la compagnie pétrolière Total qui était sur le point de fournir des essences à un groupe d’invidus qui les revendent à 800 gourdes par gallon sur le marché informel en dépit des différentes mesures d’interdiction liées à cette pratique.

De l’avis du juge de paix suppléant de la commune de Fort-Liberté François Colas qui a voulu faire montrer son exaspération vis à vis de la grande pénurie de carburant dans le pays, ce camion appartenant à la compagnie pétrolière Total sortait en direction de la ville du Cap-Haïtien. Le conducteur est pour l’instant gardé à vue au commissariat de la ville et le véhicule est confisqué en attendant les suites légales.

Pour le juge de paix François Colas, c’est purement de la contrebande de carburant à Fort-Liberté, car dit-il, il est strictement interdit par le commissaire du gouvernement de vendre de carburant sur les trottoirs de la ville.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.