Hits: 0

 

Dysfonctionnel en raison de l’aggravation de la crise politique qui bat son plein dans le pays depuis plusieurs mois, le sénat de la république pose enfin son premier grand acte législatif.

Hier mercredi, lors d’une séance plénière organisée au sénat de la république, les sénateurs de la république présents à la séance ont voté à l’unanimité, une proposition de loi comportant au moins une soixantaine d’articles portant sur la régulation, l’utilisation, la circulation et la vente des armes à feu et des munitions dans le pays.

Selon le président de la commission de justice et de la sécurité publique au niveau du grand corps, Jean Renel Sénatus, cette proposition de loi donne un moratoire d’environ quatre vingt dix jours aux détenteurs des armes à feu non avoués et déclarés de se régulariser avec les lois républicaines afin de mettre en règle. Si non, dit-il, ils seront traqués par la justice haïtienne.

Ce jeudi, cette proposition de loi votée par les sénateurs, sera acheminée au bureau de la chambre des députés pour les suites nécessaires.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.