Publicités
Francky Belfort 23 octobre 2018

Dans une note de presse parue cet après-midi, le bureau de communication de la présidence apporte un démenti aux rumeurs faisant croire que le fils aîné du président Jovenel Moïse aurait été victime d’une attaque armée, ce mardi 23 octobre 2018.

Le bureau croit que la désinformation devient, ces derniers temps, monnaie courante dans le pays et appelle tous les secteurs de la vie nationale de ne pas céder à cette pratique.

Dans le camp de la police nationale, elle n’est pas en mesure de confirmer cette éventuelle attaque contre le fils du président à Nazon au moment où des bandits armés rançonnaient des riverains de la zone.

Le porte parole confirme cependant que ces malfrats sont tombés sur une patrouille policière qui dit-il ont échangé des coup de feu avec les bandits lors d’un braquage à Nazon.

Francky Belfort

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils