MONDES DANS LE MONDE

 

Nous ne sommes pas tous du même monde. Le fait de nous assoir ensemble ne traduit pas que nous sommes du même monde. Dans ce petit monde, il y a un nombre indéchiffrable d’autres mondes. Ce qui veut dire que le monde est un monde de mondes. Si je voulais m’éterniser sur tous les mondes qu’il y a dans ce monde, il me faudrait écrire des milliers de livres à ce sujet.

 

À l’école, un professeur qui vient dispenser des cours après son petit déjeuner n’est pas du tout du même monde qu’un élève qui est venu sans rien prendre compte tenu des problèmes que peut provoquer la faim. L’élève, quant à lui, serait d’un autre monde où il se verrait servi et desservi. Il réfléchit peut-être à ce qu’il pourrait trouver à manger chez lui après les cours. Il est en train de saliver pendant que le prof explique. Il entend vraiment mais n’écoute pas, il regarde aussi mais ne voit pas. Pourtant un autre élève de la classe pourrait être dans un autre monde. Quant à ce dernier qui aurait un problème avec sa petite amie se trouverait dans un monde où il pourrait se voir réconcilié avec elle. Il verrait qu’il vit une vie sans problème, une vie de perfection et romantique. Dans cette même classe, il y aurait un autre qui serait encore d’un autre monde; il pourrait se voir gagner beaucoup d’argent et paie son écolage sans problème et aide sa famille et autrui. Alors qu’un autre penserait à un match qu’il a regardé; un autre serait sous le doute à chaque fois qu’il verrait passé un membre de la direction car il ne souhaiterait pas être renvoyé parce qu’il n’est pas en règle avec l’économat. Encore dans cette même classe, d’autres élèves auraient des rapports sexuels pendant que le prof dispense le cours. Voyez! Parfois, rarement certains élèves sont du même monde que le prof. On n’est pas toujours du même monde. De ce fait, le prof n’atteindra jamais tous les élèves de la même façon. Et cela ne traduit pas que les élèves qui sont bouleversés par des soucis sont crétins pour autant. Parfois, il faudrait être à la place des autres pour que l’on puisse les comprendre.

 

À l’église, le pasteur qui aurait bien déjeuné et serait en train de prêcher s’en ficherait de ce qu’il va manger après le culte car le mets l’attendrait déjà. Ce pasteur qui prêche serait d’un monde mais pas du même monde que tous ceux qui s’assoient et font l’air de l’écouter. Ce pasteur pourrait être du monde d’évangélisation et de tranquillité quelque part contrairement à celui qui aurait péché hier soir par exemple, et qui réfléchirait à la façon qu’il a attristé le saint esprit. Quant à lui, il serait du monde de péché et pourrait avoir tendance à intégrer le monde du pardon. Pourtant, celui qui connaîtrait que ce pasteur est un fornicateur ne serait pas du tout du même monde que ceux qui disent “Amen Pasteur”. Car non seulement il connaîtrait qui est le pasteur mais aussi, il se dit peut-être: “Comment il se sent derrière ce micro?” Vous allez me comprendre si je vous dis que la femme du pasteur qui ferait de petits signes et gestes d’amour à un frère qui aurait l’habitude de la trancher n’est pas du tout du même monde que le pasteur. Vous allez aussi comprendre que celui qui suspecterait que sa femme couche avec quelqu’un d’autre n’est pas du tout du même monde que celui qui serait dominé par une soeur qu’il aimerait. Et celui qui aurait un tout nouveau appareil ou qui aurait une toute nouvelle relation ne serait pas non plus du même monde que les autres. Et même vous qui lisez ce texte, vous n’êtes pas tous du même monde.

À l’intérieur de ce monde à proprement parler, il y a une multitude de mondes comme le monde des écrivains, le monde de la politique, le monde des amoureux, le monde du football, le monde des étudiants, le monde de la musique, le monde végétal, le monde spirituel, le monde des vivants, le monde des morts, le monde des affaires… D’où le monde est un monde de monde. Les mondes ne se manquent pas. Beaucoup sont du monde du travail, d’autres sont du monde du chômage; beaucoup sont du monde de rêves, d’autres sont du monde de la réalité. Si je suis du monde de lettres, comment voudriez-vous que je résolve tous les problèmes de maths qui se présenteraient devant moi ? C’est pas mon monde. C’est normal que celui qui est du monde de maths soit calé en mathématiques. Celui qui est du monde de la politique pourrait finir par devenir le chef d’État, celui qui est du monde du sexe finirait par savoir comment bien faire jouir une personne. D’où, la capacité de l’homme dépend de son monde. Ne jamais sous-estimez celui qui n’est pas du même que vous. Chacun est un génie dans son monde. Et la cause de toutes les indifférences et de tous les préjugés qu’il y a entre nous, c’est parce que nous ne sommes pas tous du même monde. Et ceci, le monde est divisé en plusieurs mondes et chaque monde est subdivisé en plusieurs d’autres.

 

SULLY JÉVELT

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.