Publicités
Richmond Johnson 9 mai 2019

Placé en détention en Mars dernier puis relâché 4 jours plus tard après une demande de remise en liberté, l’ancien président provisoire brésilien, Michel Temer devra retourner en prison ce jeudi suite à un arrêt rendu par une cour d’appel de l’État de Rio de Janeiro qui avait ordonné son reincarceration. Cette ordonnance de la cour a infirmé la décision d’un juge de première instance qui a remis en liberté le 25 Mars dernier l’ancien chef d’État brésilien.

Accusé d’avoir été à la tête d’un groupe de personnes qui auraient détourné près de 417 millions d’euros à la suite d’une enquête contre la corruption qui a duré près de cinq ans, l’ancien président qui avait remplacé Dilma Rousseff déchue en 2016 d’avoir été impliquée dans des actes de corruption, va retourner en prison ce jeudi après cette décision de la justice brésilienne.

Après l’annonce de cette décision, l’ex chef de l’État brésilien qui avait présidé le pays de 2016 à 2018 a fait savoir qu’il va volontairement en prison ce jeudi. Devant sa maison à Sao Paulo au micro d’un journaliste de L’AFP, Michel Temer a critiqué l’arrêt de la cour qu’il a qualifié d’érroné de faille juridique.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils