Massacre Lasalin: Joseph Pierre Richard Duplan et Fednel Monchéry ont récusé le juge d’instruction

Frappés par une mesure d’interdiction de départ dans le cadre de l’affaire du massacre perpétré à Lasalin les 12 et 13 novembre 2018 où plus d’une vingtaine de citoyens haïtiens ont été tuées par balles, Fednel Monchéry et Joseph Pierre Richard Duplan ont recusé le juge d’instruction Chavannes Étienne.

C’est le responsable du bureau des avocats internationale Mario Joseph qui a confirmé l’information ce vendredi en marge d’une conférence de presse pour faire le point sur ce dossier brûlant où des mandats d’amener ont été décernés contre Fednel Monchéry et Joseph Pierre Richard Duplan respectivement directeur général du ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales et délégué départemental de l’ouest.

Selon lui, si l’instruction est secrète, le juge Chavannes Étienne n’a pas le droit de révéler dans la presse ses principales décisions dans le cadre de ce dossier. Il a pointé du doigt le magistrat instructeur qui a ouvert la voie aux accusés pour procéder à une telle démarche qui pourrait faire perdurer le dossier car dit-il, pour faire choix d’un nouveau juge d’instruction cela prendra au moins 12 mois.

Dans les rapports d’enquête des organismes de défenses des droits humains dans le pays (RNDDH et FJKL) et celui du secrétaire général des nations unies, ces deux hauts fonctionnaires de l’État haïtien ont été cités nommément comme des autorités ayant participé dans ce qui s’était passé à Lasalin aux soirs des 12 et 13 novembre 2018.

RICHEMOND Johnson

Auteur : Richmond Johnson

Richmond Johnson richmond85@gmail.com Twitter: @richmond85 Tel: 509 3630-4052 / 509 4009-0452

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.