Massacre de la Saline : “les coupables doivent être traduits en Justice” déclare l’ambassade américaine

Vue aérienne du quartier La Salin. CP: Hector Retamal

Les États-Unis à travers son ambassade à Port-au-Prince exhortent le gouvernement haïtien à mener des investigations sur le dossier du massacre de la Saline afin de traduire les coupables en justice.

Dans un message publié sur les réseaux sociaux à l’occasion de la Commémoration du 1er anniversaire de ce massacre perpétré dans ce quartier défavorisé les 13 et 14 novembre 2018. L’ambassade américaine exhorte le gouvernement à mener également des investigations sur toute autre allégation d’abus de droits humains, incluant l’usage excessif de la force par les autorités.

Dans la même veine, l’ambassade américaine exprime sa préoccupation face aux récents actes de violence et les pertes en vies humaines enregistrés à Bel-Air.

<< Nous déplorons les rapports qui nous sont parvenus concernant d’horribles actes d’agression sexuelle et de viol aux Gonaïves et à Cabaret >> a lâché d’un autre côté, l’ambassade américaine. Concluant que la violence, la corruption et l’impunité entravent considérablement les objectifs de développement d’Haïti.

Rappelons que des rapports de plusieurs organismes des droits humains nationaux et internationaux, de la DCPJ confirment qu’il y a eu dans la nuit du 13 au 14 novembre 2018, un massacre au quartier de la Saline où plus de 70 personnes ont été tuées, des maisons incendiées, des femmes violées. Les noms des anciens délégué de l’Ouest et le directeur général du ministère de l’intérieur, Pierre Richard Duplan et Fednel Monchérry ont été cités, depuis rien n’est fait. L’enquête se poursuit.

Francky Belfort

Auteur : Francky Belfort

Belfort Francky rédacteur et Secrétaire de redaction de l'agence presslakay.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.