Publicités
Richmond Johnson 30 novembre 2018
CP:Jeanty Junior Augustin

De retour au pays pour reprendre ses activités politiques après son dernier voyage aux États-Unis la semaine dernière, le leader numéro un du parti Politique Pitit Desalin, Jean-Charles Moïse ne veut pas chômer et annonce déjà les couleurs pour les prochains jours.

Si les deux journées de grève générale annoncées sur toute l’étendue du territoire national en début de cette semaine par le secteur de l’opposition politique ont été échouées et mal perçues par la majorité de la population, l’ancien parlementaire pense pouvoir éveiller la population dans la continuité du mouvement revendicatif.

Intervenant sur les ondes d’une station de radio de la capitale au sujet des manifestations populaires et antigouvernementales, l’ancien sénateur de la 49e législature, a annoncé pour bientôt la reprise sans relâche des manifestations pour exiger et obtenir le départ anticipé du président Jovenel Moïse. Il a fait savoir que l’heure du dialogue a été écoulé et que l’élu du PHTK doit remettre le pouvoir à un gouvernement de transition.

Selon le secrétaire général du parti Pitit Desalin, un accord politique a été trouvé entre les différentes forces du secteur de l’opposition politique sous le nom de “l’Unité dans la diversité” en vue de changer la donne au sein du pays qui ne cesse de ronger dans la misère.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils