Publicités
Francky Belfort 16 novembre 2018

À l’approche de la date du 18 Novembre où les citoyens s’apprêtent à fouler le macadam pour continuer à exiger que lumière soit faite sur les fonds pétrocaribe. Le porte parole de l’institution Policière, Michel Ange Louis Jeune annonce que toutes les ressources de la PNH sont mobilisées afin de garantir l’ordre et la paix.

“Toutes les dispositions sont prises au niveau de la Police Nationale d’Haïti en vue de permettre aux manifestants de gagner les rues et faire passer leur revendication et garantir la sécurité du territoire” affirme Michel Ange Louis Jeune, au cours d’une rencontre avec la presse, ce vendredi 16 novembre 2018 à la direction générale de la PNH.

Des unités de la Police Nationale d’Haïti seront déployées à travers les dix (10) départements du pays dans le but, d’une part, de garantir la sécurité des manifestants et ceux qui veulent vaquer à leurs activités personnelles. D’autres part, de garantir le déplacement des officiels qui seront en circulation vue le caractère symbolique de la date du 18 novembre qui est la commémoration de la Bataille de Vertières.

Il souligne qu’une attention spéciale sera accordée aux départements du Nord où aura lieu la cérémonie officielle de la commémoration des 215 ans de cette Bataille, et l’Ouest le plus grand des départements où une grande manifestation de l’opposition est annoncée.

Michel Ange Louis Jeune confirme qu’un effectif d’environ 3000 Policiers sera mobilisé au niveau de la zone métropolitaine de Port-au-Prince.

Le porte parole de la PNH invite les manifestants à faire passer leur opinion de manière pacifique. Rappelant que les patrouilles Policières seront accompagnées des autorités judiciaires en vue d’appréhender les fauteurs de troubles.

Francky Belfort

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils