Publicités
Lucien Helonie 21 mai 2018


40 enseignants venant des directions départementales d’éducation et 10 personnalités au niveau national, dont Jacques Gary Pérodin, Mgr Jean Alix Verrier, Dr Michel Péan, Mireille Fombrun, dite Sœur St-Charles, Roody Edmé ont reçu, le jeudi 17 mai, à l’occasion de la Journée nationale des enseignants, une plaque d’honneur pour leur discipline, leurs compétences, leur dévouement et leur contribution au développement de l’éducation en Haïti au cours des 50 dernières années.

Cette cérémonie d’hommage s’est déroulée dans une ambiance cordiale à l’hôtel Marriott en présence du ministre de l’Éducation nationale, Pierre Josué Agénor Cadet, de deux anciens ministres de l’Éducation, Réginald Paul et Jean Beauvois Dorsonne, du président de la commission Éducation au Sénat, Denis Cadeau, et de l’ambassadeur de l’Unesco en Haïti, Paul Gomis. Autour du thème « Les enseignants, piliers du système éducatif, encadrons-les! », des plaques d’honneur ont été remises à ces 50 personnalités pour leur contribution et leur dévouement à la cause de l’éducation haïtienne.

Le numéro un du Ministère de l’Education et de la Formation professionnelle (MENFP), Pierre Josué Agénor Cadet, dans son discours de circonstance, a salué les efforts consentis par nos enseignants et enseignantes en vue d’éduquer des citoyens pour la société. Il a ensuite déclaré que les enseignants sont non seulement les piliers du système éducatif, mais aussi ceux de la société elle-même, car selon lui, sans eux la société accoucherait des monstres.

Satisfait un peu de ses réalisations à la tête du MENFP, le ministre a cité en exemple des réponses déjà données par son administration avec le support de son gouvernement en vue de la régularisation des enseignants en situation irrégulière. «Plus de deux mille professeurs en salle de classe dans des situations irrégulières ont déjà reçu leurs lettres de nomination sur un total de 4 000 en attente de signature. Dans cette même perspective, plus de 2 700 enseignants disposant de lettre de nomination ont été rémunérés après plusieurs années d’attente », a-t-il souligné dans son bilan, avant de réitérer son engagement d’aider les enseignantes et les enseignants à parfaire leur travail et à bien vivre de leurs fruits.

Rappelons que , depuis plusieurs mois les étudiants de l’école instituteurs et institutrices de Martissant ont bloqué la route pour exiger la présence des enseignants dans les salles de classe , sans oublier les lycéens dans différentes villes de provinces réclament la même chose.

Helonie Lucien

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils