Publicités
Pierre Kevin 15 février 2019

 

Réputé pour l’originalité de son carnaval, l’ingéniosité de ses masques.
En raison de son grand importance, il est consacré « carnaval national » tout comme celui de Port-au-Prince et bénéficie à ce titre des subsides de l’Etat. Comme d’habitude le carnaval de la ville de jacmel a lieu une semaine avant celui de Port-au-Prince, ce dernier se déroulant les trois jours précédant le Mardi gras.

Alors que le pays est complètement “Lock” depuis plusieurs jours, les autorités de plusieurs communes ont pris la décision d’annuler les activités pré-carnavalesques prévues pour le dimanche dernier, jusqu’à nouvel ordre pour certaines. C’est le cas aussi de la ville de Jacmel.

Depuis plus d’une huitaine de jours le pays est totalement fermé d’où l’appellation « pays lock »
Une situation qui a provoquée une pénurie d’eau, de carburant et d’une rareté de produits de première nécessite ; la paralysie presque totale du secteur sanitaire, du commerce formel ou informel, du secteur bancaire et autres.

En outre , des artisans ont gagné les rues de la ville de Félix Morisseau-Leroy. Dès le début de la semaine pour demander au Ministère de la Culture et de la Communication de “tenir sa promesse”. A savoir, reprendre les activités carnavalesques sur la métropole du Sud-est.

Pour rappel, ces festivités devraient se dérouler les 22, 23 et 24 février prochain, autour du thème « Kanaval Rekonsilyasyon, yon lòt Jacmel posib »

Pierre Kevin

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils