Publicités
Peterson Chéry 3 juin 2020

Les cas confirmés de Covid-19 en Haïti ne cessent d’augmenter. Les scientifiques l’avaient prédit que le pic de la pandémie devrait se sentir a la fin du moi de Mai. Dans ce contexte, les hôpitaux fonctionnent a une capacité limitée.  Alors que la crise sanitaire s’intensifie, le pays doit faire face à une nouvelle menace : la saison cyclonique qui s’est officiellement ouverte lundi 1er juin.  La pandémie gagne du terrain a une vitesse non espérée. A ce stade au moment de la rédaction de cet article, Haïti dénombre 45 morts,  2226 cas confirmés dont 2 169 sont des transmissions communautaires.

« A Port-au-Prince, nous sommes au stade où le diagnostic clinique est suffisant pour dire que quelqu’un a la Covid-19. Pas besoin de faire les tests quand le patient présente les signes. C’était le cas pour le choléra et avant pour le sida », a confié le Dr Jean William en conférence de presse cette semaine.

Presslakay constate que l’évolution de la pandémie devient très rapide ces derniers jours. Bien entendu, les gens n’ont pas été testés, mais ils disent avoir tous les symptômes du coronavirus (fièvre, perte du goût et de l’odorat, courbatures etc).

S’il est vrai que les citoyens ont des symptômes qui s’apparentent a la covid-19. Cependant, ils refusent encore de croire en l’existence du virus sur le territoire. Certains d’entre eux affirment sur les réseaux sociaux que les chiffres avancées par les autorités sanitaires sont des mensonges pour inventer mais aussi a détourer l’aide humanitaire et a attirer l’attention des philanthropes.

Méfiance, Déni ou du moins manque d’information… Ici a Port-au-Prince,la capitale on assimile désormais la covid-19 a un malaise mortel.

La société civile s’engage dans la lutte face à la pandémie

Face a la propagation de la Covid-19, des organisations de la société civile qui se regroupent sur une plateforme connue sous le nom de Proc-19. Ces organisations réalisent toutes les semaines des tournées de sensibilisation dans les quartiers. Et cette plateforme préconise aujourd’hui une sensibilisation ciblée, centrée sur l’individu en recommandant le port du masque et le respect des gestes barrières. Selon la Proc-19, ce n’est plus la peine de s’attarder sur les mesures de confinement, des mesures calquées sur les politiques des pays occidentaux, car cela ne fonctionne pas dans un pays comme Haïti. Selon cette plateforme, il faut insister sur le fait que la maladie existe vraiment, que ce n’est pas un mauvais sort. Il faut que les gens comprennent le mécanisme pour pouvoir se protéger afin de protéger les autres.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils