Publicités
Banacheca Pierre 20 avril 2020

LUST, Ce sigle fait reference à la definition: Vivre sous les tensions Sociales. Il est vrai que les tensions mondiales se taisent, le monde fonctionne au ralenti en raison de l’évolution de la pandémie Covid-19. Cependant, en ce temps de confinement, le cinéma rebaptisé 7ème art reste jusqu’ici la meilleure thérapie pour contrer le stress et l’anxiété.

En effet, un groupe de jeunes de la commune de Croix-des-bouquets s’unissent dans le but de produire une web-série intitulée : LUST (Living Under Social Tensions). Celle-ci raconte une histoire fictive découlant des réalités traditionnelles de la société haïtienne. La délinquance juvénile, des cas d’enlèvement, entre autres réalités évoquées dans cette web-série.

Lust web-serie

LUST nous plonge dans l’histoire de trois personnages : Un mégalomane, un fou et un alcoolique”. Le scénario tourne autour de Marc Gregor, connu dans son quartier sous le nom de Biggy, un retardataire, ambitieux, colérique, un maniaque, un mégalomane croyant qu’il a le monde dans sa poche. Son Ami Billy, un ivrogne, bavard, rigole sur tout ce qui bouge, loyal, prêt à tout pour les gens qu’il aime. Ces derniers ont promis à Angelo leur ami de longue date venant du Canada deux semaines de plaisir or prix. Un scénario empreint de suspens les uns les plus hilarants que des autres.

« LUST fait son parcours jusqu’ici nous sommes satisfaits de la production, le message derrière cette démarche prouve que nous devons à tout bout de champ trouver une porte de sortie dans des situations de non-retour, cette production doit montrer aux cinéphiles que les tensions sociales peuvent aussi servir de leitmotiv dans la vie quotidienne » raconte Alexander Polynice, acteur principal de la Web-série.

Avec 5 épisodes déjà diffusée d’une durée oscillant 15 minutes, LUST a déjà au moins une bagatelle de plus de 200 mille visualisations sur YouTube.

« Les jeunes en raffolent, d’ailleurs dès le départ c’était notre première cible car nous avons mis le paquet sur cette catégorie qui s’ouvre beaucoup plus aux technologies de l’Information et de la Communication, jusqu’ici les résultats de ce choix sont payants » s’enorgueillit Alexander Polynice.

La web-série est l’œuvre de VProduction sous la houlette de Valéry Cicéron. Appuyé par le producteur Colbert D. Pierre, non sans le travail incommensurable du caméraman principal Damosi Moïse. La production respecte vraisemblablement les normes en matière de web-cinématographique. LUST tire son origine dans la ligne de mire des épisodes de « Peyi Lock » auquel était confronté le pays à la fin  de l’année 2019.

« Des suspens a coupé le souffle, tout au long de la diffusion, nous recevrons des remontrances mais c’est tout à fait normal l’œuvre est humaine cela sous-entend qu’il sera l’objet de commentaire de tout part » laisse entendre celui qui est considéré comme le fou de cette série qui devient très prisée en seulement trois semaines de diffusion.

Les tensions sociales demeureront encore longtemps tant cette société existe et LUST se donne comme engagement de poursuivre cette aventure. L’équipe dit rester ouverte aux suggestions, mais aussi aux investisseurs désireux de supporter le beau, l’art et le cinéma. LUST est intégralement tournée en Haïti avec la participation de 10 acteurs pour la première saison. Creusez en profondeur toutes les parcelles de cette web-série via YouTube. L’aventure des autres saisons offre la passion, le réel et du coup un scénario qui fera le bonheur des amants du 7 ème art.

Banacheca Pierre

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils