L’union Européenne lance un ultimatum et se dit prêt à agir sur les sanctions des États-Unis sur l’acier et l’aluminium

 

Plusieurs pays, dont le Canada,le Mexique,la Corée du Sud et L’UE ont bénéficié d’exemption de la part de l’administration Étasunienne. Celles-ci arrivent à expiration ce mardi premier mai et pourraient ne pas être renouvelées.

Avec cette lettre commune les États membres de L’Union européenne veulent en tout cas se montrer unie ,une unité décisive pour préserver leurs intérêts, indique le communiqué.

Pour tenter de contrer les menaces de textes des États-Unis d’Amérique sur l’acier de 25% et de 10% sur l’aluminium, Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel ainsi que la première ministre Britannique lance un nouveau ultimatum, juste pour mettre engarde les États-Unis contre les sanctions commerciales vis-à-vis de L’Europe.

Les Européens ont répété que, sans exemption, des mesures de représailles viseront des produits emblématiques américains. L’UE est prête à réagir  avec efficacité et célérité , peut-on lire dans un communique publié par l’Elysée.

Le président français Emmanuel Macron  et la chancelière allemande Angela Merkel  se sont succédé à Washington la semaine dernière  pour tenter de convaincre le président  des Etats-Unis   Donald Trump de préserver l’Union de sanctions commerciales. Mais le principal conseiller économique du président des États-Unis  a rappelé à l’UE qu’elle devait faire  des concessions  si elle voulait échapper aux droits de douane.

Par ROBINSON, JEROME

Auteur : Robinson Jerome

Nom: JEROME PRÉNOM : ROBINSON E-mail : jeromerobinson64@gmail.com Twitter : @patriotes86 Bio: Journaliste communicateur Diplômé depuis 2008 à L'ISNAC Ce métier est ma passion Phone: (+509) 3498-3823/ 3725-5487

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.