Hits: 0

En voulant renforcer et intensifier le mouvement revendicatif visant à déraciner le président de la république Jovenel Moïse, des manifestants très remontés dans les villes de Saint-Marc et Mirebalais, ont soudé et cadenassé plusieurs portes des bureaux de l’administration publique.

Dans le cadre du lancement de l’opération “poze sele” de l’opposition politique haïtienne, des manifestants pour exprimer leur ras-le-bol envers l’équipe de Jovenel Moïse ont manifesté à nouveau dans les villes de Saint-Marc et Mirebalais, réputées pour des manifestations intenses et émaillée de violence.

À Mirebalais, département du Centre du pays, les manifestants avec en main une génératrice et des matériels de soudure ont soudé et cadenassé hier mardi, les portes des immeubles hébergeant la Direction Générale des Impôts (DGI), de l’Office Nationale d’Assurance et Vieillesse(ONA) et quelques autres bureaux du service public.

Même cas de figure pour la ville de Saint-Marc, cité de Nissage Saget, les protestataires ont soudé et cadenassé les portes de la Direction Générale des Impôts, de la douane et le Tribunal de Première Instance afin d’exiger la démission du président Jovenel Moïse.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.