L’observatoire nationale sur la gouvernance et la corruption se positionne sur la décision du département du trésors de Etats Unis.



Dans une position qu’il qualifie de principe, L’observatoire national sur la Gouvernance et la Corruption prend acte de la décision du Département du trésor des Etats-Unis, en date du 12 juin 2018, de geler les avoirs du Sénateur dominicain, Félix Ramón Bautista Rosario, pour son implication présumée dans la dilapidation des fonds, évalués à près de onze (11) milliards de dollars américains et destinés à la Reconstruction d’Haïti, après le séisme du 12 janvier 2010.



L’observatoire rappelle que les rapports des deux commissions sénatoriales haïtiennes sur la gestion des Fonds Petro Karibe, font aussi état de l’implication de M. Bautista dans la dilapidation desdits Fonds estimés à plus de 3.5 milliards de dollars américains.



L’institution de droits humains ajoute que cet acte du Département du trésor des Etats-Unis est d’une importance capitale dans le cadre de la lutte contre la Corruption et la mauvaise gouvernance en Haïti, deux (2) fléaux qui maintiennent la grande majorité de la population haïtienne dans la misère la plus abjecte, et constituent une atteinte grave à la dignité humaine.



L’observatoire dans cette note de principe salue cette décision et estime que c’est le moment idéal pour les autres pays amis d’Haïti de lancer un signal clair de leur volonté d’aider le pays à éradiquer le fléau de la corruption, en dénonçant et en sanctionnant sévèrement toutes compagnies et personnes qui ont participé à cette vaste opération de dilapidation et de paupérisation d’Haïti.

Dans ce document daté du 18 juin 2018, l’observatoire souligne que  contrairement au Président de la République qui, à l’instar d’un simple citoyen, se contente de dénoncer la corruption, l’Etat haïtien doit engager des poursuites légales en vue de la récupération de ces fonds dilapidés.

Et il termine que La société civile doit pour sa part, sortir de son silence pour remplir sa mission de vigile, car il ne suffit plus de responsabiliser l’Etat.

Helonie Lucien

Auteur : Lucien Helonie

Lucien Helonie ,Journaliste Reporter et Presentatrice Tel: (509) 37181379 Email: lucienhelonie@gmail.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.