Publicités
La Redaction 9 mars 2018

Mercredi, les enseignants grévistes du Lycée Faustin Soulouque qui ne sont pas encore budgétisés ni nommés ou qui ont des arriérés de salaire, ont boudé l’invitation de Louis Fritz Dorminvil Directeur Départemental d’Éducation de l’Ouest à une réunion qui devait avoir lieu au Lycée du cent cinquantenaire (Lycée des jeunes filles sur la Rue Capois à Port-au-Prince) sur la crise qui sévit au Lycée Faustin et à l’École Fondamentale d’Application et Centre d’Appui Pédagogique (EFACAP) de Petit-Goave.

Louis Fritz Dorminvil a regretté l’absence et le pessimisme des grévistes, il s’attendait à ce que les enseignants répondent présents à cette réunion où les dossiers des protestataires auraient pu être traités définitivement a déclaré Pierrevilus Jean Elius, Directeur du Lycée Faustin Soulouque au micro de Radio Préférence. Expliquant que Dorminvil comprend mal le refus des enseignants grévistes de prendre part à une quelconque réunion à Port au Prince et que ces derniers, ne se donnent pas même la peine d’adresser une correspondance à la Direction Départementale pour expliquer les motifs de leur décision. De plus, il déplore que sa démarche ait été négativement interprétée par les enseignants.

Helonie Lucien

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils