Publicités
Peterson Chéry 31 mars 2020

Depuis l’apparition de la pandémie Covid-19, Haïti jouait entre pile ou face par rapport aux mesures drastiques a prendre . Chacun posait les actions qui lui chante. Dans les agglomérations, les transports en commun fonctionnaient normalement . Les lignes semblent avoir bougé ces derniers jours avec l’évolution des 15 premiers cas confirmés. Le secteur transport est appelé a prendre des dispositions a son tour.

Tout moun konsène pa Covid19Ayiti a, nou deside diminye kantite pasaje ki nan bis yo. Se moman pou polilasyon an pratike viv ansanm.” – Changeux Mehu, Kòdonatè Jeneral Sektè transpò sektè tèrès la.

“Des autobus qui avaient l’habitude transporter 65 sont réduits a 45. C”est le premier pas mais les chauffeurs sont appétés a collaborer ” explique Changeux Méhu, syndicaliste de renom de l’Association des propriétaires et Chauffeurs d’Haïti. Changeux Méhu recommande à la population a réduire  ses déplacements nécessaires.

“Nou envite tout chofè transpò piblik yo pou yo pran tout dispozisyon pou yo pwoteje tèt yo epi pwoteje pasaje yo tou. Li enpòtan tou pou nou ta dezenfekte machin yo apre chak kous nou fè.” – Changeux Méhu. Le syndicaliste informe que des sceaux et grands récipients ont été placés dans plusieurs stations d’embarquements et de débarquements.

“Personne n’est à l’abri du Covid 19: “ Nous invitons tous les citoyens à éviter de monter à bord d’un véhicule surchargé.” – Sanon Nemrod secrétaire général Union Nationale de la modernisation du transport.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils