Publicités
La Redaction 16 juin 2018

Les autorités gouvernementales et policières haïtiennes expriment leurs préoccupations en raison de la persistance des actes de violence dans les quartiers populeux de Martissant, sud de la capitale. Le Premier Ministre haïtien, Jack Guy Lafontant, indique que les forces de l’ordre sont déterminés à rétablir le calme dans les quartiers populeux. Jugeant que la situation n’est pas alarmante, le chef du gouvernement a soutenu que les tirs nourris des bandits de la semaine écoulée n’avaient pas fait de victime. Nous sommes déterminés à éradiquer ce problème, lance t-il, lance M. Lafontant qui préfère utiliser le terme banditisme que d’insécurité.

C’est également l’avis du porte parole adjoint de la Police, Gary Desrosiers, qui fait état d’efforts pour planifier une intervention contre les gangs armés. Il a toutefois insisté sur la nécessité pour que les résidents de ces quartiers apportent des informations précises pouvant conduire à la capture de ces criminels.

M. Desrosiers est conscient des risques d’une telle opération. En début d’année une opération ratée des forces de l’ordre avait provoqué le décès d’une dizaine de personnes.

L’officier de Police s’est gardé de commenter les informations sur les assassinats liés aux violences de la semaine écoulée à Martissant.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils