Les frustrés du pouvoir en place se réveillent et réclament leurs parts du gâteau

Publicités



Lors d’une conférence de presse ce lundi à l’Hôtel le Plaza la plate-forme nationale du secteur populaire Haïtien PLANSPA regroupant étudiants,  enseignants, ouvriers, commerçants et autres ont levé la voix pour attirer l’attention du publique qu’ils ont adopté des dispositions pour bloquer ceux qui utilisent le secteur populaire pour accaparer le pouvoir.

Cette nouvelle structure politique à vue le jour pour exiger à l’état de définir un plan de développement durable dans l’intérêt de la population.  La PLANSPA est très critique vis à vis des jeunes laissant le pays vers l’Amérique du sud en vue de trouver une vie meilleure.

PLANSPA dit constater les efforts du président de la république et sa volonté de changer les conditions de vie du peuple Haïtien la plate-forme dénonce le premier ministre selon eux qui n’a pas de capacité pour arriver à bout de la vision du chef de l’état.

En ce sens la plate-forme lance une opération baptisé (operasyon tòde men ak karavan mobilizasyon)  et demande un nouveau premier ministre.

Helonie Lucien

Publicités