Publicités

Hits: 129

Contrairement à de nombreuses rumeurs laissant croire que l’avion aurait fait un crash dans l’après-midi du samedi 23 novembre 2019 dans la commune de Saint-Jean du Sud, les deux occupants mexicains de l’appareil aérien Vargas Flores Anders, 42 ans et Villeda Ávila Juan José, 37 ans capturés aux environs de 20h30, ont affirmé au substitut du commissaire du gouvernement des Cayes, Me Ronald Richemond que c’était plutôt un atterrissage forcé en raison que l’un des moteurs était tombé en panne.

Lors de cet atterrissage forcé de cet appareil à bord duquel s’embarquaient deux mexicains Vargas Flores Anders, 42 ans et Villeda Ávila Juan José, 37 ans qui étaient en mission pour transporter 900 kg de cocaïnes selon ceux qu’ils ont avoué au commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de la ville des Cayes, plusieurs membres de la population l’ont envahi par curiosité pour essayer de se renseigner sur la provenance de l’avion. Pour se sauver sous la pression des citoyens du Saint-Jean du Sud, les deux mexicains ont versé la somme de dix mille dollars américains à un groupe de citoyens qui ont eu le temps de s’échapper avec.

Toujours selon les informations rapportées par le parquetier à des journalistes, ces deux mexicains voyageant de la Belize à Destination du Venezuela pour essayer de transporter une quantité de 900 kg de cocaïnes au Guatemala pour lesquelles ils empocheraient à eux deux, plus de 300 mille dollars américains comme frais de travaux accomplis.

Après avoir été arrêtés puis auditionnés par le substitut du commissaire du gouvernement de la ville des Cayes, les deux ressortissants américains et l’haïtien ont été transférés à la Direction Centrale de la Police Judiciaire(DCPJ) pour les suites nécessaires.

RICHEMOND Johnson

Publicités