Publicités
Francky Belfort 27 mars 2019

Au cours d’une séance plénière tenue hier mardi 26 mars 2019, 77 députés ont voté en faveur d’une proposition de loi révisant le salaire minimum des travailleurs des différents secteurs d’activités tels, les secteurs industriels et commerciaux, modifiant ainsi la loi du 10 septembre 2009 fixant le salaire minimum.

 

Selon les dispositions de ce texte de loi voté après la présentation du rapport de la commission permanente des affaires sociales et du travail de la chambre basse, le salaire minimum des travailleurs par segment, doit être ajusté comme suit:

 

  • Le Segment A passe de 500 à 800 gourdes ;
  • Segment B, de 400 à 600 gourdes ;
  • Segment C, de 350 à 425 gourdes ;
  • Segment E, de 215 à 335 gourdes ;
  • Segment F, de 420 à 750 gourdes ;
  • Segment G, de 400 à 750 gourdes ;
  • Segment H, de 400 à 600 gourdes.

 

Cette proposition de loi révisant le salaire minimum a été déposée à la chambre des députés par les députés Manès Louis de Cabaret, Jean Robert Bossé d’Aquin, Roger Millien de la 1ère circonscription de Port-au-Prince, Bertrand Sinal de Port-salut et Printemps Bélizaire de la 3ème circonscription de Port-au-Prince. Elle contient sept (7) chapitres et 38 articles.

Francky Belfort

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils