Publicités
Richmond Johnson 21 septembre 2018

Attaqué dans la nuit du 19 au 20 août dernier par des individus non identifiés, le bâtiment du parlement avait été touché d’une 《Grenade à fragmentation》. Après un mois, l’enquête est toujours en cours, plusieurs agents de sécurité du parlement sont toujours dans le viseur du commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Ocnam Clamé Dameus.

Depuis hier pour arriver jusqu’au 1er octobre prochain, les citoyens Joseph Vernet, Junior Fontin, Jean Jackson Bourdeau, Odin Laguerre, Ricardo Jaccé, Riclès Rovigo, Nicoderme Jean-Baptiste, Dieulonet Joseph, Arold Métellus et Ulrich Sauveur devraient répondre aux interrogations du commissaire du gouvernement à propos de cette attaque perpétrée contre le bâtiment logeant l’institution parlementaire.

Rappelons que certains parlementaires avaient qualifié cette attaque de 《Montage Politique》. Reste maintenant à connaître les résultats de cette enquête. A suivre

Richemond Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils