Publicités
Richmond Johnson 2 juillet 2019

Au moment où tout un peuple se met à la derrière leur équipe nationale de football qui jouera ce soir (10h30) à State Farm Stadium à Phoenix sa première demi-finale de la Gold Cup de son histoire, le sélectionneur français des haïtiens, Marc Collat, prévient la formation Mexicaine de football à quelques heures d’une rencontre qui affole le peuple haïtien.

Victorieux de l’équipe canadienne de football 3-2 dans un match spectaculaire samedi dernier à Houston (Etats-Unis), les Grenadiers affronteront les Aztèques lors d’un match qui annonce la couleur en raison de l’envie provoqué par les fans de la sélection haïtienne. Interrogé sur la préparation de ses joueurs pour ce duel historique, le technicien français n’a pas mâché ses mots pour évoquer la possibilité de jouer un grand match face aux joueurs du technicien argentin Gérrardo Martino ce mardi soir.

Pour Marc Collat qui s’exprime ce mardi depuis les États-Unis d’Amérique et qui affiche une pleine confiance en ses joueurs, la composition de ce soir ne subira pas de gros changements et il n’envisage pas de changer son identité de jeu et son plan tactique par rapport aux précédentes rencontres, tout en évoquant l’idée de voir son équipe prendre le contrôle du jeu face à cette équipe mexicaine qui sur le papier en terme d’historicité, est de loin supérieur des grenadiers.

“On ne va rien lâcher, le véritable combat des Grenadiers commence aujourd’hui, et le Mexique est averti, car on n’a pas rêvé d’une demi-finale mais de la victoire finale”, prévient le sélectionneur Marc Collat, insistant également sur la nécessité de taper les esprits de tous en affirmant que seule l’équipe haïtienne de football confrontée à tant d’obstacles dans leurs différentes étapes de préparations capable de réaliser cet exploit inédit aux yeux du monde entier qui est aujourd’hui conquis par les efforts des joueurs haïtiens.

Interrogé sur sa préférence affichée pour l’équipe mexicaine de football en lieu et place de l’équipe Costaricienne qu’il l’avait battu et qui visiblement paraît plus appropriée à jouer en demi-finale, Marc Collat a répondu clairement pour dire qu’après avoir passé l’étape du premier en battant les Ticos lors de la troisième journée(3-2), lui et ses joueurs ont affiché quasiment leurs envies de jouer contre le Mexique en considérant cet affrontement comme une grande récompense de leurs efforts conjugués tout au long de la compétition.

” J’ai dit préférer jouer le Mexique parce que c’est tout d’abord une récompense pour les joueurs d’évoluer face à un adversaire si prestigieux, et, d’autre part, retrouver le Costa Rica aurait eu un air de revanche après leur défaite, et enfin cet adversaire, nous allons le retrouver en octobre et novembre prochains en Ligue des nations..” a lâché Marc Collat

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils