Le verdict du procès de Clifford Brandt et consorts sera connu avant peu

L’audience relative au procès de l’homme d’affaires Clifford Brandt et consorts sera reprise ce Mardi 26 mars au parquet des Gonaïves. Il faut dire que le ministère public requiert la condamnation à perpétuité pour tous les accusés.

Le procès est actuellement en phase de débats généraux, les partis exposent leur point de vue. Prison à vie pour les coupables c’est la peine requis par les représentants du ministère public.

Cette demande est conforme à la loi, juge le commissaire du gouvernement près le tribunal des Gonaïves, qui fait aussi office de ministère public.

« Il est clair que l’homme d’affaire Clifford Brandt a concédé qu’il a lui-même séquestré les Moscosso », argument soutenu par les représentants du ministère public.

Le doyen du tribunal, Denis Pierre Michel aura à analyser les demandes du ministère public et les autres partis dans le cadre de cette audience criminelle.

Faut-il rappeler que la partie défenderesse demande au doyen de faire-fi la demande du ministère public.
Les débats généraux devraient prendre fin dans les 8 prochains jours, affirme le doyen du tribunal des Gonaïves.

 

Banacheca Pierre

Auteur : Banacheca Pierre

Je suis Banacheca Pierre, je vis en Haïti, je parle Français, Créole et l'Anglais. Je suis mémorante en Sciences du language à la Faculté Linguistique Appliquée (FLA/ UEH) et j'ai étudié le journalisme à l'Institut Francophone de Journalisme (IFJ). J'effectue actuellement un master I en science de l'éducation Cornerstorne Christian University. En effet j'ai eu plusieurs expériences dans différentes institutions comme Ecole Notre Dame du Rosaire et l'Institution Educative Notre Dame en tant qu'enseignante. De 2015 à 2017, j'ai occupé le poste coordonatrice générale du " Youth Ambassador Program", un programme de jeunes ambassadeurs financé par l'Ambassade Americaine. Je suis aussi chanteuse. J'ai collaboré avec les artistes Darline Desca et Yzra'el Band en tant que choriste. En 2017, j'ai participé au projet de Makadal Mizik qui prone une révolution dans la situation socio-économique et politique d'Haïti. De 2015 à 2017,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.