Suspension de la séance au sénat. Les 4 sénateurs de l’opposition ont bloqué une nouvelle fois le processus de la séance de ratification de l’énoncé de politique générale du premier ministre nommé Jean Michel Lapin.

La séance de ratification de l’énoncé de la politique générale du premier ministre nommé a une nouvelle fois été suspendue au sénat de la République ce mardi soir par le président du bureau du sénat devant le refus du camp de l’opposition d’accepter le cabinet ministériel tel qu’il était présenté dans la salle de la séance.

Les sénateurs ont demandé au premier ministre d’aller compléter son cabinet qui doit composer de 18 ministres avant même de venir presenter l’énoncé de sa déclaration de politique générale aux membres du grand corps.

Opposés à ce pouvoir, deux des quatre collègues du grand corps dont Antonio Chéramy et Rica Pierre, ont fait l’usage des mégaphones dans la salle de la séance pour empêcher au bureau de continuer le processus. Scène inédite, les sénateurs ont failli venir aux mains. Selon Rica Pierre, il a reçu un coup de pied émané de Joseph Lambert.

À plusieurs reprises, le président du grand corps a annoncé la suspension de la séance dans le but de trouver une issue autour des différends qui ont été remarqués lors de la séance.

Plusieurs sénateurs et ministres ont laissé la salle de la séance au moment des altercations entre les deux camps. Reste à savoir les décisions qui seront annoncées par le bureau du sénat de la République autour de cette assise.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.