Publicités
Richmond Johnson 3 mai 2019

Décidément le travail d’enquête parlementaire sur les relevés d’appels téléphoniques réalisé par le sénateur Jean Renel Sénatus concernant des autorités du pays qui auraient des conversations avec des bandits semble déjà classé dans les tiroirs du sénat de la République.

Depuis quelques jours, tous les yeux sont rivés sur le parlement haïtien où certains de ses membres seraient en communication intense avec des chefs de gangs qui sèment la terreur dans le pays dont le sénateur Garcia, indexé par le rapport d’enquête de la commission de la justice et de la sécurité publique présidée par le sénateur de l’Ouest, Jean Renel Sénatus.

Après la présentation de ce rapport réalisé par la commission de la justice et de la sécurité publique du sénat, le sénateur du Sud, Pierre François Sildor, pour défendre son collègue du grand corps, a rejeté ouvertement le rapport de Jean Renel Sénatus qui a indexé l’élu du département de l’Artibonite, le sénateur Garcia Delva aurait en connivence et en communication permanente avec le chef gang Arnel Joseph.

Pour lui, le sénateur de l’ouest n’a pas été mandaté pour enquêter sur un tel dossier en raison du fait qu’il n’avait pas eu de conférence des présidents au préalable pour définir les modalités du travail ni l’aval de l’assemblée nationale. Il n’y pas de commission spéciale créée pour enquêter sur un tel dossier. Le rapport présenté dans les médias et sur les réseaux n’a pas d’avenir car les commissions travaillent pour l’assemblée des sénateurs. Dit-il.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils