Publicités

Intervenu dans la presse ce mardi pour parler autour de la possibilité et nécessité de trouver un accord politique entre les différents secteurs de la vie nationale en vue de résoudre la crise qui continue de perdurer, le sénateur du Nord-ouest et également élu du Parti Haïtien Tèt Kale(PHTK) Kedlaire Augustin, invite le pouvoir et l’aile dure de l’opposition à s’assoir autour d’une table de discussion en vue de trouver un entente pour former un gouvernement opérationnel.

Selon le sénateur Kedlaire Augustin, les hommes de l’opposition politique et du pouvoir en place doivent dégager un minimum de conscience pour prendre en compte la misère de la population et accepter s’il est possible de discuter avec le pouvoir en place pour poser les vrais problèmes de la population afin de relancer le pays.

“J’ai toujours demandé à mes collègues d’accepter de dialoguer avec le pouvoir pour trouver une entente sur certaines questions importantes. Ils n’ont jamais accepté. L’heure est au dialogue actuellement.Le pays ne peut pas continuer ainsi. Le palais national doit dégager plus d’efforts pour essayer de rallier plus de monde à la table de dialogue pour trouver un accord politique viable en vue de mettre sur pied, un gouvernement d’où sa légitimité découlera de l’éventuel accord qui devrait-être paraphé entre les différents acteurs.” A déclaré le sénateur du PHTK qui a toujours montré sa capacité à dialoguer pour l’avancement des institutions.

S’agissant des décisions du conseil électoral provisoire et du tribunal relative à la demande des sénateurs renvoyés par le président Jovenel Moïse le 13 janvier dernier, l’élu du Nord-ouest s’est montré respectueux envers ces décisions qui n’ont pas données accès aux sénateurs selon la loi, de reprendre siège au sénat de la république.

RICHEMOND Johnson

Publicités