Publicités
La Redaction 19 janvier 2018

Comme c’était promis il ya quelques jours, le sénat de la République condanme et dénonce les propos racistes du président américain, Donald Trump à l’égard du peuple haïtien..

Jeudi dernier, en marge d’une réunion de travail sur la situation des migrants, l’actuel locataire du bureau oval de la maison Blanche avait traité Haïti de “Pays de Merde”. Et cette sortie inciendière avait suscité de nombreuses réactions à travers le monde de la politique..

Après une rencontre tenue avec le député de la commune de Delmas, Gary Bodeau, le président de la chambre haute de l’Assemblée nationale, le sénateur du Sud-Est, Joseph LAMBERT avait promis que le corps qu’il dirige allait adopter une position institutionnelle pour envoyer des signaux clairs en signe de protestation vis à vis du président racistes de la nation étoilée Donald Trump..

Dans une correspondante en date du 16 janvier 2018, l’ensemble des sénateurs a estimé que les propos racistes du président << Novice>> des États-Unis d’Amérique sont ignobles, insultants, méprisant et racistes tels qu’ils infligent un outrage sévère aux valeurs universelles relatives à la dignité humaine..

<< Le sénat rappelle que le République d'Haïti est l'expression du refus de l'humiliation depuis que les pères fondateurs avaient livré un combat épique contre l'esclavagisme, le colonialisme et le racisme pour ensuite indiquer aux peuples opprimés du les chemins de la liberté >>.

Jusqu’à date, la maison Blanche n’a apporté aucun démenti formel relatif aux propos désobligés proférés par Donald Trump à l’encontre de certaines nations dont Haïti, le Salvador et plusieures pays Africains. Toujours à travers cette déclaration, le sénat qui avait été institué par la constitution de 1806 où appartenant des représentants départementaux, est profondément indigné de cette dérive du président du parti républicain qui a causé de profondes blessures à la nation haïtienne et de la douleur forte aux nations sœurs de l’Amérique et de l’Alma Mater africaine..

Donc les sénateurs prennent une position institutionnelle contrairement au premier ministre haïtien, Jack Guy Lafontant qui avait tenté dévoiler Donald Trump de ces propos à Jérémie le weekend écoulé..

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils