Hits: 445

CP: Compte Facebook Eddy Labossiere

Les réactions se multiplient suite à la décision du gouvernement démissionnaire de fixer, par un arrêté, le salaire minimum pour les différents secteurs d’activités. Dans un message publié sur sa page Facebook, l’économiste Eddy Labossiere qualifie de salaire d’esclave les 500 gourdes accordées aux ouvriers.

Il est clair, dit-il, que le salaire minimum fixé en ce début de novembre 2019 à 500 gourdes par jour est un salaire d’esclave et un cadeau offert par le gouvernement à l’oligarchie. Alors que précise t-il, les ouvriers à travers un syndicaliste réclament 1500 gourdes par jour de salaire Minimum. Tenant compte de leur pouvoir d’achat, laminé par une inflation à 20% et une gourde qui a déjà atteint 94g pour 1$us, perdant ainsi plus de 20% de sa valeur en 2019.

La faillite et l’effondrement total de l’économie Haïtienne à cause de la crise sociopolitique et économique que connaît le pays aujourd’hui, est une raison de plus évoquée par l’économiste pour critiquer la décision du gouvernement.

Rappelons que le gouvernement a procédé à cet ajustement de salaire dans un moment où toutes les activités sont paralysées dans le pays depuis environ 8 semaines. Des barricades sont érigées un peu partout dans la zone métropolitaine et dans certaines grandes villes de provinces.
Des manifestations de rues sont organisées à longueur de journée pour exiger le départ du Président Jovenel Moïse. Plus d’un voit dans cette action une manœuvre pour refroidir le mouvement des rues .

Francky Belfort

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.