Le RDNP demande au Président Jovenel Moïse de quitter le pouvoir

Eric Jn Baptiste

Le parti Rassemblement Démocrates Nationaux Progressistes (RDNP) dans une note publiée ce dimanche 29 septembre 2019, exhorte le chef de l’État Jovenel Moïse de prendre toutes les décisions nécessaires pour quitter le pouvoir afin d’éviter le pire au pays. Compte tenu de l’ampleur que prend la revendication populaire légitime et de la violence accrue des manifestations de rues.

Voici l’intégralité de la note :

Delmas, le 29 septembre 2019
Note de conjoncture du RDNP

Le Rassemblement des Démocrates, Nationaux, Progressistes (RDNP), compte tenu de la montée grandissante des revendications populaires légitimes et de la violence accrue des manifestations de rue, vous demande, instamment, Monsieur le président de la République, Jovenel Moise, de prendre, au plus vite, toutes les décisions nécessaires et utiles pour quitter le pouvoir afin d’éviter, au pays, à ces citoyens et citoyennes, des évènements malheureux aux conséquences désastreuses pour la souveraineté de la Nation.

L’analyse réfléchie et objective de la conjoncture actuelle, faite par le RDNP, ne laisse entrevoir aucune possibilité, pour vous, de prétendre terminer votre mandat, certes, constitutionnel, quand votre mission primordiale, de faire respecter l’autorité de l’État et l’ordre républicain, est bafouée, escamotée. Au point de constituer un échec patent, flagrant qui a plongé le pays, ces derniers jours, dans une situation chaotique, à nulle autre pareille.

Pour le pays, pour l’avenir de la Nation, il est inutile et suicidaire, Monsieur le président, de vouloir rester en poste quand, de jour en jour, vous ne détenez plus la moindre parcelle d’autorité exercée par n’importe quel Chef d’État, dans une quelconque République bananière. La seule reconnaissance de votre impuissance à gouverner le pays doit dicter cette décision salutaire voire magnanime qui, sur le plan organisationnel et institutionnel, permettra au pays de s’engager vers la voie d’une transition ordonnée, contrôlée, réfléchie.

À ce propos, le RDNP, toujours animé par cette folle passion du bien public et commun, en appelle à la pondération, à l’abnégation de soi, à l’esprit de discernement de tous les acteurs de l’opposition à ce régime PHTK / Tet Kale. Il en appelle également à l’engagement et à la participation de toutes les forces morales pour prendre en main la gouvernance de transition, en ce qui a trait à sa mission et à son mandat. Cette période de transition imminente doit pouvoir aménager le climat politique susceptible de permettre le sursaut collectif indispensable à l’effort citoyen unitaire en vue :
de favoriser l’élaboration d’une nouvelle Constitution, d’une Loi électorale et la formation du Conseil électoral permanent, la signature d’un pacte de gouvernabilité pour les prochaines vingt-cinq années et l’organisation d’élections générales anticipées ;
d’assurer une certaine stabilité politique, de faciliter la relance de l’économie nationale ;
de travailler à la régénération de la société, de promouvoir l’émancipation des couches les plus défavorisées du pays, frappées, ces dernières années, par une grande misère… ;
de permettre la tenue des divers procès, notamment, ceux de Petro Caribe et de La Saline…
Le Rassemblement des démocrates, nationaux, progressistes (RDNP) se découvre humblement devant la dépouille des nombreuses victimes enregistrées lors de ces manifestations, compatit à la vive douleur ressentie par les entrepreneurs dont le commerce a été soit pillé, soit incendié, exhorte les autorités judiciaires en place à stopper net les persécutions contre les militants politiques, conseille aux autorités policières de continuer à faire preuve de professionnalisme et de modération. Cette période troublée de la vie nationale exige, de chacun de nous et de tous les secteurs, un effort de dépassement pour conjurer la catastrophe annoncée.

Ensemble, ensemble, ensemble, jusqu’à la victoire finale.
Met men, pran desten nou an men.

Eric Jean-Baptiste
Secrétaire général du RDNP

Auteur : Francky Belfort

Belfort Francky rédacteur et Secrétaire de redaction de l'agence presslakay.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.