Publicités
Robinson Jerome 17 février 2020

L’armée vénézuélienne a déployé des milices civiles et des véhicules blindés dans la capitale Caracas et dans le pays, dans une tentative du président Nicolas Maduro de faire preuve de force alors que Washington se prépare à intensifier les sanctions. Maduro accuse les États-Unis de se préparer à une invasion du pays, que le président américain Donald Trump a décrite comme une possibilité, en 2017.

Depuis l’année dernière, les États-Unis ont intensifié les sanctions économiques contre le gouvernement Maduro.

Les exercices ont été lancés quelques jours après que Maduro a officiellement incorporé la réserve civile, un groupe d’environ 4 millions de volontaires avec une formation militaire limitée, dans les forces armées aux côtés de l’armée, de la marine, de l’aviation et de la garde nationale. Lors d’un exercice le long d’une autoroute dans l’est de Caracas, plusieurs centaines de soldats et de miliciens ont participé à un exercice de 10 minutes consistant à empêcher les “envahisseurs” d’entrer dans la capitale.

Ils ont été rejoints par des membres civils du Parti socialiste au pouvoir, vêtus de chemises rouges, qui faisaient office de vigies, tandis que des soldats conduisaient des véhicules blindés. Les adversaires de Maduro rejettent des exercices comme des pièces de théâtre destinées à masquer la décadence des forces armées au milieu de l’hyperinflation qui a rendu les salaires vénézuéliens y compris ceux des soldats insuffisants pour acheter des aliments de base.

C’est un exercice de propagande de la dictature aujourd’hui , a déclaré le chef de l’opposition Juan Guaido lors d’une conférence de presse. Je dis aux forces armées … nous sommes avec vous, nous connaissons ces soldats souffrant de malnutrition.

Robinson Jerome
Twitter : @robinsonjerome8
Gmail : jeromerobinson64@gmail.com

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils