Le président mexicain laisse le champ libre aux migrants clandestins qui traversent la frontière reliant le Mexique et les États-Unis

Contrairement à certaines informations publiées dans la presse internationale cette semaine faisant croire qu’il aurait instruit les militaires à travers un ordre, d’empêcher aux migrants illégaux l’accès de traverser la frontière reliant les États-Unis et le Mexique, le président Mexicain Andres Manuel Lopez Obrador lors d’une conférence de presse tenue ce mardi 25 juin, a apporté un démenti formel relatif à la circulation de cette information.

Depuis son ascension à la magistrature suprême de l’État Nord-américain, Andres Manuel Lopez Obrador tente à plusieurs reprises de résister face aux pressions exercées par le président américain Donald Trump à l’encontre de son administration ayant rapport à l’empêchement du phénomène de la migration clandestine. Dans un message adressé hier mardi en conférence de presse pour couper court aux rumeurs circulant autour d’un ordre qu’il ait passé aux militaires déployés dans le Nord du pays pour interpeller les migrants illégaux traversant clandestinement la frontière avec la nation étoilée, le chef de l’État a assuré qu’aucun ordre n’a été donné à ce fait aux militaires pour arrêter les migrants clandestins en situation irrégulière.

“Aucun militaire n’a été instruit d’un ordre d’empêcher les migrants de traverser la frontière reliant le Mexique et les États-Unis, ce n’est pas notre rôle dans ce sens”, s’insurge le président mexicain assurant également qu’une enquête est déjà diligentée sur le cas d’une famille photographiée près du fleuve frontalier du Rio Bravo où la garde nationale l’avait arrêté.

Après avoir refusé catégoriquement de financer la construction du mur de la frontière entre les deux pays, le président Andres Manuel Lopez Obrador, continue de se résister face à certaines recommandations et pressions commerciales du chef de la maison blanche qui semble désormais lui-même, déterminer à avancer dans le dossier d’éradiquer la migration clandestine dans le continent nord-américain.

RICHEMOND Johnson

Auteur : Richmond Johnson

Richmond Johnson richmond85@gmail.com Twitter: @richmond85 Tel: 509 3630-4052 / 509 4009-0452

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.