Publicités
Robinson Jerome 10 mai 2020

L’industrie politique en haiti est comme hantée par ses vautours politiciens. Car si la politique relève d’une économie du risque, ses politiciens la font basculer dans une incertitude. La durée de vie et de nuisance de ces dirigeants étant presque infinie, leur danger devient alors incommensurable, projeté dans un horizon de temps sans limite.

Traditionnellement, la politique arrête une décision, fixe les calendriers des élections dans l’incertitude. Mais, face à l’incertitude, la politique devient subitement un jeu de non-décision, un art de la suspension pour le president Jovenel Moïse.
Donc, la politique face au risque donne l’espoir que l’on trouvera une solution, mais en même temps ne fait que suspendre une décision que tout appelle à être celle de l’espoir. Pour venir au besoin de la nation, mais Jovenel Moïse fait le contraire de ce qu’il dit. On passe des techniciens à l’apprivoisement de la contestation par l’expertise, puis de la non-décision politique à des débats publics. Est-ce que la configuration de ce gouvernement n’est pas la forme rêvée, pour ceux que j’appelle “Vautours politiques” , de reprendre la main par la maîtrise des enjeux de Covid-19. Oui, à ceci près que rien ne fut conforme à leurs vœux. Car le président a pris son rôle très au sérieux. Il a invité les gens à exposer leurs positions. Alors, certes, les gens étaient plutôt des acteurs directement concernés.

Si le danger, c’est l’irréversibilité, alors laissons tout en l’état, et l’on verra bien dans deux ans ce que le président Jovenel Moïse pourra nous proposer. D’autant que, dans le grand affrontement du social et du covid-19, on s’était en effet rendu compte, pendant les 8 ans du règne PHTK, que le pays se fonde dans le chaos total. Donc, à tout prendre, autant choisir le social et le stockage en surface : le social est incertain, mais la politique l’est tout autant. Pourquoi alors prendre le risque d’enfouir ses ” Vautours Politiques “.

Face à la pandémie de coronavirus Jovenel Moïse continue de mentir a la nation haïtienne dans son intérêt et dans l’intérêt de ceux qui a son contrôle. Agir dans l’incertitude et multiplier ses promesses non tenues. Pourquoi le président Moïse agit dans une telle incertitude ? Est-ce pour faire plaisir à l’international ou à ses camarades du PHTK?

Tant de millions dépenser pour le Covid-19 en un clin d’oeil, des promesses de trois mille (3000) gourdes, de l’argent promis aux professeurs privés. Continuer de dire qu’il va électrifié le pays 24/24 des slogans déjà pour faire campagne de ses paires. Toutes ces incertitudes de la part de Jovenel Moïse c’est bien voulu, et son gouvernement a consacré l’argent du pays pour faire de nouveaux riches au temps du Covid-19. Si le président Jovenel Moïse pourrait vraiment aider le peuple haïtien dans ses problèmes et c’est à ce prix qu’on identifiera les compétences requises, les savoirs savants et les savoirs d’expérience sur lesquels il prend appui, la façon dont il les mobilisent à bon escient, en situation complexe.

Robinson Jerome

Twitter : @robinsonjerome8

Gmail : jeromerobinson64@gmail.com

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils