Le président du Syndicat des Employés du Système National de Formation Professionnelle dézingue Maguy Durcé

Suite à la dernière conférence de presse du secrétaire d’état à la formation, Maguy Durcé, qui a abordé le sujet d’éducation stoppée à cause du nouveau Coronavirus. La nouvelle secrétaire d’état a parlé sur le projet du système numérique pédagogique pour les étudiants professionnels confinés à cause du Covid-19. Une chose que Jean Marie Leveillé rejette d’un revers de main.

En effet, le président du Syndicat des Employés du Système National de Formation Professionnelle (SESNFP), Jean Marie Leveillé, pour répondre aux déclarations de Madame Maguy Durcé, a botté en touche le projet, à un moment où toutes les écoles sont restées fermées. Selon Monsieur Leveillé, les déclarations de Maguy Durcé sont fausses tout en déclarant que l’ancienne ministre du commerce vit sous une autre planète et ne connaît pas la vraie réalité haïtienne.

Le président du SESNFP a lancé ces propos par rapport à plusieurs foyers sans électricité et internet. Des zones reculées du pays où des étudiants n’ont aucun accès à un téléphone portable intelligent voir un ordinateur. Face à toutes ces difficultés, Jean Marie Leveillé estime que l’ancienne directrice de l’Institut National de Formation Professionnelle (INFP) ment à la population tout en concluant qu’Haïti n’est pas encore prêt pour un tel projet, ce projet n’aboutira à aucun résultat, c’est un gaspillage de fonds, croit-il.

Plus loin, toujours dans le cadre du dossier Coronavirus où Maguy Durcé avait déclaré mercredi dernier que l’INFP confectionne des masques pour la population afin qu’ils puissent lutter contre la propagation du virus, Jean Marie Leveillé critique la façon dont la secrétaire d’état à la formation a pris cette initiative sans aucune consultation avec le secteur professionnel.

Le président du SESNFP également conseillé de l’INFP fait savoir que les employés ne sont pas au courant de cette démarche. Pour Jean Marie Leveillé, cette décision unilatérale de Maguy Durcé laisse planer des doutes.

Sans langue de bois, Monsieur Leveillé conseille au ministre de lâcher Madame Durcé et exige au président de la république de révoquer de façon immédiate la nouvelle secrétaire d’état qui selon lui, n’est pas en mesure de diriger cette boîte.

A rappeler que Madame Maguy Durcé affirme que ces masques sont confectionnées par des jeunes issus des écoles professionnels à travers le pays.

Dimitry Charles

Auteur : Dimitry Charles

Directeur General agence presslakay Email: dimitrycharles18@gmail.com Tel: (509) 44 93 9113 https://twitter.com/CharlesDimitry8

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.