Publicités
Dimitry Charles 25 septembre 2018

En visite vendredi dernier pour rencontrer les conseillers de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA). Pour certains observateurs, le PM Jean-Henry Céant avait saisi cette occasion pour envoyer un signal fort concernant sa volonté de faire avancer au plus vite le dossier Petrocaribe et de porter son support à la CSC/CA.

Chose qu’il a affirmé après cette visite, en déclarant devant les journalistes que cette rencontre rentre également dans le cadre de s’informer sur l’état d’avancement du dossier petrocaribe.

Tout suite après ses déclarations, le président de la Cour Supérieure des Comptes, Arold Élie, allait botté en touche les affirmations du nouveau chef du gouvernement, en déclarant que cette visite était juste une courtoisie, le dossier Petrocaribe n’a pas été abordé.

Entre le PM et le président de la Cour qui dit la vérité? En tout cas, la déclaration de Me Arold Élie contredit catégoriquement les propos de Céant, et donne champ libre à Me André Michel de tirer à boulet de canon concernant sa méfiance pour Jean-Henry Céant quant à sa volonté de faire avancer le dossier.

Dimitry Charles

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils