Publicités
Richmond Johnson 29 avril 2019

Décidément, la chambre des députés semble mettre le cap sur la ratification de l’énoncé de la politique générale du premier ministre nommé malgré le refus des proches du locataire du palais national d’accepter le choix de Jean Michel Lapin.

Dans une déclaration du président de la chambre basse du parlement haïtien, le député Garry Bodeau a annoncé la création de la commission qui sera chargée d’étudier les pièces du premier ministre nommé Jean Michel Lapin, déposées au secrétariat il y a plus de deux semaines. Alors que, le sénateur Rony Celestin, élu du PHTK a confié au journaliste Garry Pierre Paul Charles qu’il va demander au président Jovenel Moïse de désigner un nouveau premier ministre à la place de l’ancien chef de gouvernement a.i qui lui permettre de boucler son(Jovenel Moïse) mandat de cinq ans.

Par la même occasion, par l’entremise de leur président, les membres de la chambre des députés ont invité le premier ministre nommé et les composantes de son gouvernement à se présenter à la chambre basse pour présenter et défendre l’énoncé de sa politique générale dans le but d’obtenir ou non la bénédiction pour diriger le prochain gouvernement.

Les informations disponibles à notre rédaction, ont fait état d’une rencontre entre
le président Jovenel Moïse et huit partis politiques au Palais national hier dimanche pour discuter autour de la formation du nouveau gouvernement. Mais ces derniers n’arrivent pas à un chemin d’entente où ils auraient exigé, avant d’intégrer le prochain gouvernement, un nouveau premier ministre issu d’un large consensus et un accord politique pour mettre un terme à la crise et l’instabilité politique qui ronge le pays.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils