Publicités
Richmond Johnson 22 octobre 2018

Ce lundi 22 octobre 2018, lors d’un point de presse au local de la primature à Bourdon, le premier ministre haïtien, le notaire Jean Henry Céant a annoncé les prochaines mesures que son administration vont adopter pour permettre l’avancement du dossier de la dilapidation des fonds du PétroCaribe qui a mis presqu’en ébullition le quinquennat du chef de l’État.

Après les récentes marches de la journée historique du 17 octobre dernier où le président de la République Jovenel Moïse avait demandé au premier ministre de mobiliser son administration pour faire avancer le dossier de la dilapidation des fonds du PétroCaribe, selon le chef du gouvernement haïtien, une commission indépendante sera créée pour rechercher les vérités concernant ce dossier qui avait mis dans les rues des différentes villes du pays des milliers de personnes surtout à Port-au-Prince pour demander des règlements de comptes.

<<Lors de ma présentation au Palais national le 7 août dernier, le Président m’a instruit de faire de l’enquête sur #PetroCaribe une priorité. La nation demande des comptes, le Gouvernement est à l’écoute. Le Gouvernement va créer une commission indépendante pour la recherche de la vérité sur #PetroCaribe. Le Gouvernement a constitué un groupe d’experts nationaux aux fins d’analyser tous les documents reçus en rapport avec le dossier #PetroCaribe. Nous allons également faire appel à une firme étrangère d’expertise comptable et d’audit en appoint à la commission indépendante>>. A déclaré le chef du gouvernement

Vendredi dernier, le secrétaire d’état à la communication, Eddy Jackson Alexis avait annoncé une Rubrique sous intitulé les ”Jeudis petros” où le chef de la primature aura l’occasion de diffuser certaines informations à la presse relatives au dossier du Petro. L’ancien candidat des élections présidentielles de 2010 et 2015 sous la bannière de Renmen Ayiti, se dit déjà recevoir et passer des instructions formelles aux responsables des différentes institutions étatiques spécialisées de la lutte contre la corruption comme ULCC, UCREF et IGF pour faire approfondir le dossier et rechercher la vérité. “J’ai reçu et passé des instructions aux responsables des institutions étatiques spécialisées dans la lutte contre la corruption, notamment l’UCREF, l’ULCC et l’IGF.”

Pour finir, le locataire de la primature a salué le travail de la PNH qui a dû faire face à une journée bouleversée pour protéger et servir la population haïtienne qui avait gagné les rues du Pays le 17 octobre dernier.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils