Publicités
Richmond Johnson 7 mai 2019
CP: Page Facebook

La recrudescence quotidienne du phénomène de l’insécurité dans le pays ne cesse de défrayer les chroniques tous les jours. Pour certains membres de la classe politique, des organisations de la société civile, des organismes de la défense des droits humains, ceux de la classe des affaires et de la classe moyenne, cette situation crée une psychose de peur dans presque toutes les contrées de la République.

Invité à épiloguer sur les principaux responsables du phénomène de l’insécurité qui fait couler beaucoup de larmes ces dernières semaines au sein de la population, le sénateur du Sud-est, Jean Marie Junior Salomon, vice-président du sénat de la République, sans langue de bois, a fustigé les hommes au pouvoir qui selon lui, jouent le rôle de moteur pour faire véhiculer la machine de l’insécurité galopante dans le pays à des fins politiques et économiques. <<Ils ont créé cette situation de panique généralisée en vue de faire obstruction à la population dans un carrefour où plusieurs affaires sont en agitation menaçant pas mal de grands commis de l’État>> a déclaré le membre du grand corps au niveau du parlement haïtien au journal Le National.

Poursuit à son analyse de la forme actuelle de l’État haïtien qui n’est pas en mesure de répondre aux desideratas et aux besoins de la population qui patauge dans la misère et dans la promiscuité, l’ancien commissaire du gouvernement des Cayes a qualifié de mafia les dirigeants haïtiens. « Le pays est dirigé par la mafia. C’est ce pacte mafieux qui a occasionné l’instauration de ce climat de terreur dans le pays » , a martelé le jeune sénateur de l’organisation du peuple en lutte(OPL) à un journaliste du quotidien Le National.

RICHEMOND Johnson

Publicités

1 thought on ““Le pays est dirigé par la mafia” a lâché le sénateur Jean Marie Junior Salomon

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils