Publicités
Francky Belfort 1 avril 2019

À l’instar des autres partis et regroupements politiques constituant l’aile dure de l’opposition tels que: le Secteur Démocratique et Populaire, le parti Pitit Dessalines, le parti AYITI AN AKSYON dirigé par le Sénateur de l’Artibonite Youri Latortue a décliné sa participation aux consultations entamées par le président de la république autour de la formation d’un nouveau gouvernement.

En effet, dans une correspondance datée du 30 mars 2019, le Parti AAA qui confirme avoir reçu l’invitation dit cependant s’abstenir d’y participer. Évoquant sa position face à la gestion alarmante des affaires du pays par le président Jovenel Moïse, son refus systématique d’adresser les revendications de la population, son refus d’administrer avec transparence, etc.

Le parti AYITI AN AKSYON précise toutefois, qu’il demeure ouvert à tout dialogue élargi et sincère disposer à traiter des problèmes fondamentaux qui ont conduit la crise jusqu’ici. AAA rappelle au président Moïse qu’il est de l’intérêt de tous les acteurs politiques de lui voir remédier aux mécanismes de blocage qui ont fait obstruction au procès pétro caribe, aux enquêtes sur le contrat Dermalogue et sur le recrutement des mercenaires.

L’ancien allié du PHTK qui a rejoint le camp de l’opposition en février dernier exhorte le Chef de l’État à amorcer de vrais échanges avec les partis politiques et les jeunes de la société civile. Des échanges où tous les privilèges seront mis sur la table de conciliation, incluant les mandats.

Par ailleurs, d’autres partis et personnalités politiques de l’opposition dite modérée comme Clarens Renois du parti UNIR, Éric Jean Baptiste du RDNP ont confirmé avoir déjà rencontré le Chef de l’État dans le cadre de ces séries de consultations entamées afin de parvenir à la formation d’un nouveau gouvernement.

Francky Belfort

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils