Le ministre des Affaires étrangères haïtien,  Bocchit Edmond à Washington pour discuter sur l’aide humanitaire.

 

Haïti a vu éclater des manifestations meurtrières depuis juillet, à la suite d’une hausse de la consommation de carburant imposée par le gouvernement, poussant l’ambassade des États-Unis à avertir les citoyens de ne pas sortir de la rue. À l’époque, Céant a remplacé l’ancie Premier ministre Jack Guy Lafontant, qui a démissionné à la mi-juillet avant un vote de censure prévu par le Parlement.
Pendant plus d’une semaine, les manifestants ont incendié des voitures et se sont heurtés à la police face à des pénuries d’essence, à des informations faisant état de pillages généralisés et à la demande de démission de Moïse et du Premier ministre Jean-Henry Céant

Le secrétaire de l’Organisation des États américains, Luis Almagro, a rencontré jeudi à Washington le ministre des Affaires étrangères d’Haïti, Bocchit Edmond, à Washington pour discuter sur l’aide humanitaire.

Nous appelons tous les acteurs à participer pleinement au processus de dialogue, à respecter le processus démocratique et à recourir à des moyens pacifiques pour résoudre les conflits”, a tweeté Almagro.

Le département d’Etat a ordonné à tous les membres du personnel Étasuniens  non affectés aux urgences et à leurs familles de quitter Haïti, affirmant que le pays avait une capacité limitée à fournir des services d’urgence aux citoyens Étasuniens en Haïti. Dans une déclaration, l’ambassade des États-Unis en Haïti a exhorté les partis politiques, les élus et les citoyens à engager un dialogue national.  Un dialogue et des compromis véritables, débouchant sur un gouvernement transparent et responsable, peuvent au mieux répondre aux besoins et aux aspirations du peuple haïtien,  indique le communiqué.

Le Pentagone a envoyé une dizaine de marines  supplémentaires pour augmenter le nombre de postes postés en Haïti afin d’assurer la sécurité à l’ambassade des États-Unis  à Port-au-Prince, ont annoncé vendredi  deux responsables Étasuniens. En juillet, l’ambassade a demandé à des agents de sécurité des marines Étasuniens  et du département d’État de renforcer la sécurité lors de violentes manifestations dans la capitale haïtienne.

Le Canada a également publié un avis de voyage. La ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, a déclaré que les Canadiens nécessitant une assistance consulaire d’urgence en Haïti pourraient contacter le centre de surveillance et d’intervention d’urgence, l’ambassade du Canada en Haïti étant fermée jeudi.

 

Robinson, JEROME

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.