Le MICT aurait donné de l’argent à Jimmy Chérisier (Barbecue) pour organiser un programme Car Wash, selon Pierre Espérance

Lors d’une conférence de presse présentée ce jeudi aux côtés de plusieurs autres défenseurs des droits humains, le directeur exécutif du Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH), Pierre Espérance a une nouvelle fois parlé de la relation qui aurait existé entre le ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales cité dans le massacre orchestré à La Saline les 12 et 13 novembre 2018 où plus de 71 individus ont été tués.

En dépit des rapports d’enquête publiés par des différents organismes de défense des droits humains dans le pays et surtout ce du secrétaire général des Nation-Unies citant entre autes certains des hauts fonctionnaires de l’État et le policier Jimmy Chérisier qui seraient impliqués et même participés dans ce massacre, le défenseur des droits humains, a révélé ce jeudi que le désormais policier révoqué, Jimmy Chérisier alias Barbecue, entretiendrait des rapports privilégiés avec les responsables du ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales dont le ministre démissionnaire et le directeur général.

De l’avis du directeur exécutif du RNDDH, Jimmy Chérisier alias Barbecue a reçu de l’argent entre les mains du ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales pour l’organisation du programme “Car Wash Party” à Port-au-Prince durant la période estivale. Une situation dénoncée par le défenseur des droits humains.

De la même veine, Pierre Espérance a annoncé qu’un autre massacre a été perpétré à La Saline entre 5 à 12 juillet dernier où plus d’une vingtaine de personnes aurait été tuée par des bandits lourdement armés.

RICHEMOND Johnson

Auteur : Richmond Johnson

Richmond Johnson richmond85@gmail.com Twitter: @richmond85 Tel: 509 3630-4052 / 509 4009-0452

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.