Hits: 0

 

Neuf ans après que le pays ait connu son plus grand moment de tristesse de son histoire où plus de 250.000 personnes sont mortes sans compter les handicapés, la Mission des Nations Unies pour la Justice en Haïti(MINUJUSTH), par l’entremise de sa directrice de l’information, Sophie Boutau de la Combe a annoncé que le gouvernement haïtien est maintenant beaucoup mieux préparé à faire face à un séisme de la trempe du 12 janvier 2010.

 

Questionnée autour de la situation d’Haïti qui selon les spécialistes est exposée au danger d’un violent séisme, Sophie Boutau de la Combe s’est montrée rassurante quand à l’avenir du gouvernement haïtien dans ce dossier préoccupant.

 

“Il y a quelques mois, un tremblement de terre s’est produit dans le nord du pays. L’État était prêt et ils ont envoyé leur personnel soutenir les personnes touchées, sans implication de MINUJUSTH. Ce n’était pas un séisme majeur, mais maintenant, la population sait comment réagir. Et surtout, nous entendons régulièrement à quel point il est important de construire mieux, de construire de manière solide dans l’éventualité d’une autre tremblement de terre, pour ne pas exposer les populations”, rassure la directrice de communication à la MINUJUSTH.

 

Les spécialistes se sont montrés très préoccupés et pessimistes ces derniers temps par la situation du pays qui se serait exposé à un séisme qui pourrait causer des dégâts énormes au pays. Il faut noter qu’en 2010, le tremblement de terre dévastateur a coûté la vie à près d’une centaine de personnels des nations unies.

 

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.