Publicités
Francky Belfort 19 septembre 2018

Les dirigeants du conseil national spirituel des églises d’haïti ( CONASPEH) ont organisé une conférence de presse ce mercredi 19 septembre 2018, pour fixer leur position vis à vis d’un ensemble de dérive qui se produit au sein du secteur protestant.

Crucifié le président de la fédération protestante d’haïti Pasteur Sylvain Exantus comme le Christ à la croix semble avoir été de préférence l’objet de cette rencontre avec la presse. Les dirigeants de cette structure religieuse dénoncent énergiquement la fédération protestante d’haïti notamment le Pasteur Sylvain Exantus qui selon eux, veut s’ériger en Pape dans le secteur.
La fédération protestante d’haïti n’est pas le secteur protestant et le secteur protestant ne donne pas de mandat au Pasteur Sylvain Exantus ni à la fédération de parler au nom du secteur. a lancé le secrétaire général du CONASPEH, Daniel Exantus. Car poursuit-il, cette organisation a causé beaucoup de tord au secteur, en plus elle n’a rien fait pour aider le secteur. Il demande aux pouvoirs de l’état de ne pas inviter la fédération protestante d’haïti dans les réunions importantes au nom du secteur protestant.

Évêque Françoise Saint-Vil Vilier, Présidente du CONASPEH s’emprend au Pasteur Exantus pour son comportement irrévérencieux envers d’autres leaders dans le secteur. Elle justifie sa position par le fait que le pasteur Sylvain Exantus aurait refusé de s’asseoir avec d’autres pasteurs dans le secteur qu’il considère comme des petits pasteurs, pour elle, Sylvain Exantus représente le plus grand mal au milieu de ce secteur.
Abordant le dossier du Pasteur ou prophète Markenson, Évêque Saint- Vil croit que c’est le niveau de misère de la population qui engendre ces genres de phénomènes , le peuple est à la recherche de la délivrance, il court après un mieux être. Elle invite les pasteurs du CONASPEH à rester dans leur position et au respect des lois qui régissent le secteur, notamment celle du 18 octobre 1978 qui fixe le fonctionnement des églises et les pasteurs.

De son côté, Guy Roméus, porte parole et responsable aux affaires politiques du CONASPEH, a fait remarquer que la fédération protestante d’haïti n’a rien réalisé comme œuvres sociales au niveau du secteur alors que Sylvain Exantus bénéficie des privilèges de l’état haïtien au nom du secteur.

Réagissant sur la question de l’heure, en vogue sur les réseaux sociaux ” kot kòb petro caribe a ?” , Les dirigeants de CONASPEH estiment que la fédération protestante d’haïti doit aussi rendre compte de cet argent pour avoir reçu des sommes au moment des cyclones de 2008 du gouvernement d’alors. Ils encouragent la population à continuer de manifester pour réclamer leur droit, sans mettre le feu, sans faire de casses.

Fondé le 08 mai 1986, le conseil national spirituel des églises d’haïti (CONASPEH), est une organisation évangélique évoluant dans les domaines éducatif, sanitaire, économique et social, le CONASPEH regroupe plusieurs dénominations, et compte jusqu’à aujourd’hui environ 8500 églises membres.

Francky Belfort

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils