Publicités
Francky Belfort 10 juillet 2018

Plusieurs centaines​ d’employés se trouveront dans les jours à venir dans le chômage et pourraient ne pas pouvoir entretenir leur famille après les actes de pillages des entreprises enregistrés dans le pays particulièrement dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, suite à l’annonce de l’ajustement du prix des produits pétroliers par le gouvernement.

 

C’est la direction générale de la Délimart qui, dans une lettre de circulaire a fait le premier pas en annonçant à ses 673 employés la suspension des opérations de la compagnie. Et par conséquent, la mis en disponibilité des employés jusqu’à nouvel ordre. Tout en leur promettant de faire tout ce qui est possible afin de les soulager dans leur douleur, la direction générale recommande aux employés de garder l’espoir qu’ils redeviendront des éléments productifs pour la société.

Francky Belfort

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils