L’arrivée de l’ouragan Florence fait fuir des milliers d’américains

Publicités

Des milliers d’américains commencent à fuir les États-Unis, à l’approche de l’ouragan Florence considéré très violent


Les autorités locales, étatiques et fédérales ont lancé de terribles avertissements au sujet de la férocité de Florence. La mairesse de Myrtle Beach, Brenda Bethune, a prévenu qu’aucune vie ne vaut la peine de prendre un risque.

Gardez vos animaux en sécurité: ayez des animaux avec vous pendant et après l’ouragan Florence, a déclaré Brenda Bethune

Florence devrait produire des accumulations de pluie totales de 15 à 20 pouces dans certaines régions et peut-être même de 30 pouces dans des endroits isolés le long de la piste, selon les responsables.

Certains résidents se sont installés à bord des fenêtres, ont emballé leurs voitures et se sont préparés à partir depuis hier mardi jusqu’à ce mercredi matin, se disant inquiets de la trajectoire incertaine de la tempête.

D’autres, y compris des résidents de Seabrook Plantation, ont déclaré qu’ils avaient l’intention de s’en sortir. Tous ont déclaré qu’ils avaient bien surmonté l’ouragan Matthew et que la tempête passait suffisamment au nord.

Le gouverneur de la Caroline du Nord, Roy Cooper, a averti les résidents de tenir compte des ordres d’évacuation. Ils risquent leur vie quand ils restent, a déclaré Cooper, ajoutant que les premiers intervenants qui séjournent ne seront peut-être même pas en mesure d’arriver immédiatement aux îles Barrières.

Soilignons que le Centre national des ouragans a mis en garde contre une montée des eaux potentiellement mortelle sur les côtes de Caroline du Nord et du Sud, jusqu’à la baie de Chesapeake, dans le sud du Maryland.

Robinson Jérôme

Publicités