Ce mardi 21 mai 2019, dans les locaux de Yanvalou. L’équipe du concours Miss Photo.Génie Haïti a lancé officiellement la deuxième édition de ce dit concours. Les deux intervenants : la coordonnatrice générale du concours Mardochée BIJOUX et le responsable de communication/programmation Joe JEAN CHARLES, ont présenté publiquement les grandes idées du concours.

Selon les déclarations du responsable de communication/programmation, ce n’est pas un concours de beauté et de mannequinat à proprement parler, c’est une innovation. « Si les concours de beauté et d’intelligence, comme on les appelle tous, se prolifèrent partout dans le pays. Peu d’entre eux constituent un véritable champ de valorisation intellectuelle », a mentionné Joe JEAN CHARLES, en précisant que ce concours mettra, en effet, l’intelligence au premier plan.

Avec pour thème: «Femmes et images» et invitée d’honneur, Marie Laurence Jocelyn LASSÈGUE, les intervenants entendent inviter les jeunes filles haïtiennes à la culture des choses de l’esprit tout en souhaitant les aider à construire une meilleure image d’elles, au sein de la société.

Pour Mardochée Bijoux, le concours consiste à une transformation culturelle tout en facilitant ainsi une participation active des jeunes filles en Haïti à la création d’une société juste et un environnement favorable à la construction de chantiers de développement axé sur l’inclusion, la collaboration, la découverte, le partage, l apprentissage, la responsabilité et la sensibilisation tout en mettant en valeur la beauté photographique et les capacités intellectuelles des jeunes participantes.

Selon les responsables du concours, pour participer à ce concours, « il faut que la personne soit âgée entre 18 à 28 ; niveau étude minimum NSIII ; n’avoir jamais été mariée ; ne pas avoir d’enfant ; n’avoir jamais fait l’objet de poursuite ou de condamnation pénale ; ne s’est jamais exhibée dans des poses complètement dénudées».

Les pièces requises pour la participation sont : « Carte d’identification valable ; attestation NSIII ; deux photos d’identité ; une photo professionnelle (corps entier), et un frais de 1500 gourdes ».

Notons que la date limite des inscriptions est 31 juillet 2019.

Snayder Pierre Louis

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.