L’AMOUR DE L’HOMME

Les hommes comme les femmes éprouvent de l’amour mais ce texte se penche sur le genre de femmes qu’aiment les hommes.

 

Pour aller droit au but, je dois avouer que ce sont les putes, les lesbiennes, les femmes de mauvaise vie qu’aiment les hommes. Ils n’aiment plus celles qui sont modestes, morales, sérieuses. Pour la société, ils ont souvent honte de se marier avec n’importe qui; raison pour laquelle qu’une femme de bonne vie ait un homme. Un homme préférerait laisser sa famille affamée en dépensant sur une pute. Il préférerait passer son temps à courtiser une femme qui a déjà un mari pendant que sa femme souffre d’affection. Il préférerait laisser sa femme dans le besoin pour dépenser et habiller une pute. Il préférerait souffrir lui-même en comblant les besoins d’une pute. Il préférerait laisser ses enfants que l’on a renvoyés de l’école par faute de paiement à la maison en se déboursant sur une pute. Il préférerait sortir avec des femmes de rues au lieu de sortir avec sa femme. Un homme préférerait rejeter l’appel de sa femme pour répondre à celui d’une pute. Il préférerait répondre aux messages d’une pute avant de lire ceux de sa femme. Il préférerait passer toute une journée sans entendre sa femme mais jamais une journée sans entendre la pute. Il préférerait sortir en laissant sa femme à la maison pour aller retrouver une pute. Il préférerait faire des présents instantanément à une pute que d’honorer sa femme. Il préférerait vendre ses biens ou d’escompter de l’argent pour aller dans des spéciaux shows qu’organisent les putes en ignorant sa femme.

 

L’homme n’a jamais de temps pour sa femme quand il s’agit d’une pute. Il est toujours fatigué pour sa femme mais jamais épuisé pour la pute. Ces hommes-là ont un théorème: “Toute nouvelle, toute douce”. Carrément, il pleurera si une pute lui bloque ou rejette ses appels et ses messages et pourtant il s’en fichera si sa femme lui bloque. Il murmurera si une pute ne veut plus ressortir avec lui mais se réjouira quand sa femme est fâchée avec lui. Il donne aux putes une attention soutenue mais quand il s’agit de sa femme, il s’en ficherait. Il chercherait à créer des disputes avec sa femme juste pour aller rejoindre une pute. Il parle exclamativement à la pute mais déclarativement et impérativement à sa femme. Dans les pays où les femmes sont moins protégées, possible qu’il frappe sa femme mais jamais la pute. La pute est toujours accueillie par des doux et beaux sourires, mais sa femme, avec de la mine. Toute la galanterie et tout le charme sont pour la pute. Voyez! Ce sont les putes qu’aiment les hommes.

 

Mais l’homme est un peu crétin car l’homme astucieux, l’homme qui est fort n’aura qu’une seule femme. Parce qu’il y a plus de bonheur dans une seule femme que dans une bande. En plus, au lieu de plaisir, tout n’est autre que perte car toutes les femmes ont la même anatomie et la communication est une arme puissante pour la bonne marche d’une relation. Si l’homme savait apprécier ce qu’il a, il n’aurait pas besoin d’aller à la conquête de plusieurs petites amies; une seule pourrait lui rendre heureux. Si quelque chose ne marcherait pas dans la relation, rappelez-vous que “comme le sel donne de la saveur aux mets; quant à la communication, aux relations. Elle ne doit ni trop ni peu.” Mais une chose est sûre: “Les vagins sont au gaspillage ; mais les femmes sont rares.” Il va falloir rechercher beaucoup pour trouver une femme. Contrairement aux vagins qui se livrent à la gratuité. Car toute fille possède un vagin. Mais être une femme est une dimension. Et je le répète, toutes les femmes ont des vagins et la communication pourrait tout régler.

 

SULLY JÉVELT

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.