Kayapipo a été le théâtre d’activités culturelles le dimanche 6 Janvier à l’occasion de la vente signature de l’album titré “Vale m sa” de Wolf 14. Des mélomanes, des artistes et des journalistes ont fait le déplacement pour apporter leur support à ce projet musical. Cette activité a été pimentée par la présence de BIC, Defi Powèt Revolte, D-Trop, entre autres

“Vale m sa”, un titre éponyme qui ne fait pas référence au vrai sens du mot mais qui raconte son parcours, les sacrifices qu’il a faits et les nombreux difficultés qu’il a dû surmonter avant de réaliser cet album. Cet opus comporte 19 morceaux à caractère politique, social, sentimental et même religieux. 9 artistes ont collaboré avec Wolf 14. Parmi lesquels on peut citer BIC qui interprète le titre “wi mwen kwè” et D-Trop qui interprète ” mwen anvi wè w cheri”.

L’artiste se dit satisfait de cette journée réussie et profite de l’occasion pour remercier les personnes qui ont fait le déplacement, bien que son attente n’a pas été comblé au niveau de la vente. Ce qui est dû à un manque de promotion au niveau du staff, avoue t-il.

Une deuxième vente signature est prévue au 16 janvier 2019 à Jacmel. Et après la période carnavalesque une tournée est prévue dans plusieurs autres départements du pays en vue d’apporter l’album à ceux qui n’ont pas trop accès à l’internet. L’artiste promet la sortie de deux vidéoclips.

Wolf 14 de son vrai nom Laguerre Thompson wolf, a vu le jour à Canapé-vert. Il a fait ses études secondaires au Lycée Anténor Firmin. Dès son plus jeune âge il aimait jouer le football comme discipline sportive, les autres enfants de son entourage ne pouvaient le rivaliser. Et on l’appelait ” La guerre 14″. Cest à partir de ce pseudonyme qu’il a formé son nom d’artiste (Wolf 14).
Wolf a fait ses débuts dans le monde musical en 2006. Il faisait parti d’un groupe nommé “Antidòt“, composé de 7 musiciens. Ensuite il a intégré “Immortel”. Après avoir rencontré quelques difficultés au sein de ce groupe. Wolf 14 a décidé de continuer la route en solo.

Il se voit beaucoup plus comme chanteur au lieu d’un rappeur mais quand il s’agit de faire passer un message il s’adonne au rap. Wolf identifie BIC et Christopher Laroche comme ses modèles.

« Wolf 14 est un artiste polyvalent qui maîtrise aussi bien le rap que les autres tendances… si je devrais choisir quelqu’un à qui me comparer ce serait Maître Gims》, se vente l’artiste.

À tous les jeunes comme lui qui chérissent un rêve, Wolf 14 leur fait ce rappel:
« Pou tout Jèn tankou m kap viv Ayiti kwè nan rèv nou, kwè nan etid nou, kraze bèt nou… pran avni nou an men paske l pa depann de pèsòn ».

Bancheca Pierre

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.