Publicités
Pierre Kevin 19 septembre 2018

L’organisation Nègès Mawon a lancé, ce mardi 18 Septembre la troisième édition du festival féministe qui se déroulera Du 24 Au 29 Septembre à Port-au-Prince.

Le festival est officiellement lancée ce mardi. Pour donner le ton, le film « Maman Colonelle » De Dieudo Hamani était projetée à la salle Unesco de la FOKAL, en prélude à la manifestation. Un film très inspirant pour ceux qui mènent des luttes quotidiennes avec de faible moyen.

Avec beaucoup d’engagements, c’est un festival qui prend de l’ampleur à chaque nouvelle édition, ralliant la revendication des femmes et la créativité des artistes d’horizon divers.

Cette année, la troisième édition se déroulera autour du thème «Rèv Boukannen», une autre façon pour les responsables de Nègès Mawon de s’opposer aux mauvaises traitements que subissent les “Madan Sara” souvent considérées comme le moteur de l’économie haïtienne, pourtant au jour le jour elles sont violées, subissent des propos injurieux, des violences sur toutes ses formes. La troisième édition du festival veut faire un appelle à la conscience collective.

Réaliser des activités artistiques et culturelles relatives aux enjeux de la lutte pour l’égalité entre les hommes et les femmes, proposer de nouvelles façons de construire un contenu féministe à la production culturelle et artistique, élargir le cadre d’analyse et de réflexion, militer à travers l’art, créer des lieux de rencontres, de débats, d’échanges et de spectacle pouvant amener à la réflexion sur l’équité de genre, Tels sont les objectifs de cet festival dont Pascale Solages est la coordonatrice générale .

À rappeler que le début officiel du festival est prévu le 24 septembre 2018 Prochain lors d’une marche artistique .

Pierre Kevin

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils